2021 01Notre nouvelle exposition de 10 kakémonos (2mX1,2m) a été réalisée sous le Haut Patronage de Jacques Perriault, Professeur Emerite et en partenariat avec le CECIL. L'exposition a reçu le concours de la CNIL. Au-delà de la question technique, cette exposition interroge la dimension sociale du numérique et propose un voyage des premiers instants de l'ordinateur aux objets connectés pour finir avec la Blockchain. Le médiateur sensibilisera aux enjeux et fera jouer le jeune public. L'expo couvre 10 thématiques :

1-D'Enigma à Internet – vers un réseau qui se mondialise | 2-Naissance de la culture numérique | 3-Des réseaux sociaux aux réseaux soucieux | 4-Mieux vivre ensemble à l'ère du numérique | 5-Indignés du numérique : hackers, de la bidouille à la conscience politique |6-Big Data : solution ou nouveau problème de société ? | 7-Des hommes connectés aux hommes augmentés ? | 8-De la révolution numérique à la transition socionumérique | 9-Droits numériques | 10-Blockchain… la nouvelle révolution à venir ?

Cliquez sur lire la suite pour le comité de rédaction et
ici pour lire la lettre de Jacques Perriault à son petit fils. et ici pour le livret pédagogique

2021 01L'Odyssée du numérique, une aventure humaine avant tout Depuis le début des machines à communiquer, le rapport à l'homme est interrogé : nous sommes-nous approprié les techniques ? L’avènement d'Internet et, plus largement de l'ère du numérique, ne peut faire l'économie d'un débat sur les pratiques dans les sociétés. Au-delà de la question technique, cette exposition interroge la dimension sociale du numérique et nous propose un voyage des premiers instants de l'ordinateur à la généralisation des objets connectés. L'ordinateur créé par Alan Turing pour décrypter les messages allemands pendant la deuxième Guerre Mondiale a permis l’avènement de l'informatique moderne. Alan Turing avait l'idée que les machines « pensantes » allaient nous permettre de découvrir comment nous pensons nous-mêmes. Internet s'est développé dans un cadre d'abord militaire et universitaire, puis dans un esprit collaboratif, ouvert et transparent, il a contribué à l'émergence d'une culture numérique.

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

2021 01Internet : de la consultation à la démocratisation du blog. Avant l’avènement du Web 2.0, la possibilité d'échange par le réseau Internet consultable par une communauté existait déjà grâce aux forums. Depuis, nous avons la possibilité de modifier directement le contenu d'un site Web, en utilisant un navigateur (poster des commentaires, modifier un article, etc.) La volonté de détourner les usages a favorisé l'émergence de nouvelles pratiques numériques autour de différentes formes de lien social (réseaux sociaux, sites de rencontre, communautés). Nous ne voulons plus être des consommateurs, mais des acteurs d'Internet. Le blog en est le meilleur exemple et Wikipédia, encyclopédie collaborative née en 2001, une conséquence de sa démocratisation. Le niveau de fiabilité de Wikipédia dépasse aujourd'hui celui de l'encyclopédie en ligne Britannica. L'usage massif des réseaux sociaux illustre cette volonté d'être acteur de la société de l'information.

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

2021 01Identité numérique : un alter ego ? En quoi les réseaux numériques sont-ils sociaux et de quelle nature sont-ils ? Notre réseau en ligne est-il une copie de notre réseau social hors ligne ou est-il un monde distant ? Les parents ont-ils une place dans les réseaux de leurs enfants ? Quelles sont les frontières entre les réseaux professionnels et amicaux ? Quels sont les outils à disposition des éducateurs pour sensibiliser aux dangers des usages malveillants ? Quelle est la valeur des données que nous mettons en ligne ? Qui en profite ? Comment gérer notre e-réputation ? Qu'en est-il des droits numériques des citoyens ? Finalement ces réseaux sociaux interrogent le « mieux vivre ensemble » à l'ère du numérique.

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

 

2021 01Faire société autrement, vers une citoyenneté numérique. Quels sont les risques auxquels nous sommes exposés sur la toile ? Ces risques ne sont pas nouveaux : harcèlement, injures, usurpation d'identité, accès à la pornographie, aux vidéos violentes, existaient bien avant Internet. Suite à la récente vague d'attentats, un aspect inquiétant est mis en lumière quant aux usages du numérique. Jeunes et moins jeunes se forgeraient une pensée violente très rapidement par ce qui est posté sur les médias sociaux. Comment décoder et trier l'information ? Comment discerner le vrai du faux ? Notre société est confrontée à des défis sans précédent en matière de production et de diffusion de contenus, qui peuvent remettre en question des principes constitutionnels comme la laïcité ou l'égalité des hommes et des femmes. Une médiation numérique devient essentielle. Se réapproprier le numérique devient un enjeu fondamental, mais devons-nous tous savoir coder ?

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

 

2021 01Mouvement du libre et esprit collaboratif. L'expression de la citoyenneté sur la toile a trouvé du sens pour un nouveau genre de révoltés, les hackers. Ce mouvement se pose depuis peu en défenseur des libertés en ligne. Avec celui du libre, il recherche la créativité et l'inventivité numérique grâce à la généralisation des standards ouverts. Il favorise l'émergence d'une réflexion sur la protection de biens informationnels partagés, qui rejoint la notion de "biens communs". La philosophie du libre s'installe dans de nouveaux lieux de création et de partage : hackerspaces, fablabs, espaces de coworking, repair’cafés, etc. Ces espaces sont des lieux physiques gérés par une communauté où se questionnent et se pratiquent les sciences et les techniques et qui interpellent l'économie et le politique. Le libre valorise les biens communs informationnels. L'ouverture de l'accessibilité du code et des données est nécessaire à une réappropriation de l'outil informatique.

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

 

 

2021 01Les algorithmes : peuvent-ils apporter des solutions aux problématiques humaines ? Le Big Data touche à tous les domaines de la société : santé, mobilité, éducation, économie, climat. Les paramètres de santé sont objectivables et peuvent être compilés (âge, données génétiques, alimentations) afin d'améliorer la prévention et le soin des maladies. Le Big Data et les algorithmes permettront-ils pour autant d'apporter des solutions préconçues aux problèmes humains ? Les entreprises s’intéressent de près aux « données massives », qui permettent d’avoir un regard précis sur les pratiques des consommateurs et ainsi d’adapter la demande, voire de devancer les désirs des consommateurs. Ces données peuvent donc être détournées, voire revendues. Les géants de l'industrie verront-ils leur pouvoir s'accroître sans contrôle politique et citoyen ? Au-delà des algorithmes se pose la question philosophique de l'homme connecté et augmenté.

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

 

 

2021 01Les performances humaines augmentées avec les technologies du numérique et du vivant ? L’interconnexion sort du périmètre d’Internet et investit les objets du quotidien avec la domotique, des objets connectés qui collectent des données pour quantifier nos pratiques. Il existe par ailleurs des robots assistants, simulant une empathie artificielle. Le développement de la recherche en intelligence artificielle questionne toujours le rapport de l'homme à la machine. Le transhumanisme envisage une augmentation (amélioration) de l'être humain par une fusion homme-machine, grâce à des technologies endogènes (à l’intérieur) et exogènes (à l’extérieur). L’usage de lunettes augmentées peut être assimilé à une augmentation numérique des capacités humaines physiques et des nanorobots pourraient être implantés dans l’organisme humain, afin de prévenir, voire de guérir des maladies graves. Sommes nous prêts à sacrifier une part de notre liberté individuelle sur l'autel d'une hyper connexion ? L'homme se connecte de plus en plus, et avec lui, les entreprises, les services, les administrations.

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

 

 

2021 01Entreprises, consommateurs, services... Statut : en transition ? L'introduction de l'informatique a fortement modifié la société. Les pratiques numériques professionnelles sont un enjeu de compétitivité et de performance. Le télétravail est simplifié, mais comment le dialogue social peut-il exister si nous travaillons tous à distance ? N'est-ce pas une nouvelle forme d’aliénation par le travail ? Le numérique a aussi transformé nos habitudes de consommateurs. D'une part, la pratique d'achat en ligne a augmenté de façon exponentielle et d'autre part, l'économie du partage est en constante expansion. Est-ce la fin du capitalisme tel que nous le connaissons ? Par ailleurs, la dématérialisation rapide et généralisée des services publics ne risque-t-elle pas de créer de nouvelles formes d'exclusion ? Accompagner les usagers et éduquer au changement reste d'actualité. Un accès à Internet aisé n'est pas synonyme d'appropriation d'usages. La transition numérique s'opère dans tous les secteurs et questionne finalement le droit à l'ère numérique.

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

 

 

2021 01Internet, une zone de non-droit ? Internet a souvent été décrit comme une zone de "non droit". Pourtant, si Internet peut favoriser une forme d'anonymat et facilite la commission de certaines infractions, le droit trouve à s'y appliquer. Les règles antérieures s'adaptent, de nouvelles sont édictées, de nouvelles voies sont explorées. In fine le juge devra toujours régler les conflits. Les développements de l'informatique et d'Internet n'ont jamais cessé de renforcer l'enjeu de la protection de la vie privée et du respect des libertés fondamentales sur le réseau. Chaque jour des abus quotidiens sont commis vis-à-vis de notre vie privée, comment le citoyen peut-il lutter ? Devons-nous accepter purement et simplement le recours aux caméras de vidéosurveillance, aux techniques de biométrie et plus généralement à toute diffusion non souhaitée de nos données ? Code is Law, une nouvelle ère avec les blockchains ?

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

2021 01Blockchain et l'avènement des cryptomonnaies Blockchain est un protocole informatique qui permet non seulement de communiquer comme sur Internet, mais surtout d’échanger de manière numérique de l’argent sous la forme de cryptomonnaie ( Bitcoins -BTC), des droits de propriété (sur une chanson, une photographie) et plein d’autres choses encore... et cela, car cette technologie garantit qu’il n’y a pas de copier-coller, mais bien que chaque transfert est unique et cryptographié d’un utilisateur à un autre. Potentiellement, la blockchain peut remplacer tous les « tiers de confiance » centralisés (banques, notaires, cadastre...) par un système informatique décentralisé. Mais comment encadrer et réguler les échanges ? Qu'en est-il du poids écologique de ceux-ci ? La blockchain permettra-t-elle une juste rétribution des créateurs ? Annonce-t-elle une nouvelle forme de démocratie ?

Cliquez ici pour voir le panneau en grand - Cliquez ici pour accéder au livret et en savoir plus...

 

jacques perriaultMon cher petit fils,

Je t’écris une lettre, c’est chose rare aujourd’hui, car on fait plutôt un SMS, un mail, voire un skype. Dans cette lettre, je veux te dire deux ou trois choses importantes à propos de l’informatique. Tu viens juste d’avoir dix ans. A dix ans, on comprend déjà des tas de choses. Alors parlons d’informatique.
Ta chambre est remplie d’objets électroniques : tablette, ordinateur et bientôt peut être un Smartphone. Quand j’avais ton âge, il n’y en avait pas du tout. Un seul téléphone à fil se trouvait dans l’appartement sur un petit meuble dans l’entrée et n’en bougeait pas. Vingt ans plus tard, il y avait un ordinateur dans la chambre de ton père : c’était un luxe dont peu d’enfants bénéficiaient à l’époque. Ces appareils servaient notamment à pratiquer les jeux vidéo, mais aussi à rêver....