13 juin 2017

Image-Regard

12_imageregardCette expostion a été conçue par Monique Sicard, chercheuse au CNRS, Elle est constituée de six séries de huit photographies, chacune de ces séries traitant une thématique particulière: Terre-Mer, Ciel-Univers, Atomes-Matières, etc. Voir quelques événements ayant utilisés l’exposition


TRAME

Conçue et réalisée par Monique Sicard, chercheuse au Centre de recherches sur les arts et le langage du CNRS, cette exposition regroupe photographies et images scientifiques des XIXe et XXe siècles. Les technologies, en produisant des savoirs nouveaux, contribuent à forger l’imaginaire d’une société. Ainsi, des liens intimes et surprenants surgissent entre sciences et arts, chercheurs et créateurs.

DESCRIPTION
Six séries de huit photographies constituent l’exposition, chacune traitant une thématique particulière de l’imagerie scientifique:

Collections.
Images issues de la microscopie électronique à balayage, mémoire permettant de classer les objets naturels invisibles à l’œil nu (acariens, microfossiles…).

Extérieur – Intérieur.
Évolution des images du corps ayant permis à la médecine de passer d’une étude externe (mouvements, expressions du visage) aux analyses internes actuelles (radiographies).

Terre – Mer.
Images de territoires vus du ciel (photographies aériennes, images satellites), cartographie de ces espaces due à leur occupation militaire.

Ciel – Univers.
Aurores boréales, cratères lunaires et trous noirs sont les sujets de cette série dédiée à l’imagerie spatiale (image des sondes Voyager, Viking…), un voyage vers le très lointain.

Atomes – Matière.
Des rayons X aux accélérateurs de particules, l’infiniment petit mis en images (champs magnétiques et particules atomiques…).

Formes – Structures.
Une fraise, une onde ou un minerai, des formes surprenantes lorsque les savants les numérisent pour les étudier (modélisation, microscope polarisant…).

OBJECTIFS
Ces images, portions d’une réalité diffuse, apportent souvent plus de questions que de réponses. Chacun peut choisir de les voir, de les lire ou de les vivre, de les fuir ou de les raconter. Qu’elles soient le fruit d’une rigueur artistique ou celui d’un imaginaire de la recherche scientifique, il n’y a pas de règle de lecture.

Données techniques

  • 50 panneaux verticaux. Dimensions et poids d’un panneau: 80 cm x 120 cm / 3 kg.
  • Surface nécessaire pour installer l’exposition: 60 mètres linéaires.

NB: si vous ne disposez pas de cette surface, l’ASTS dispose d’une structure autoportante facilement montable qui permet différentes scénographies pour accueillir toute l’exposition. L’exposition a besoin d’espace et d’une lumière de qualité. Sa mise en valeur est optimale sur des murs blancs.

Public: Enfants et adultes.

À la demande, l’exposition peut être accompagnée d’un animateur scientifique